Et si Obama était blanc et McCain noir ?


Es-ce que cela changerait quelque chose ?

11 Réponses

  1. Personnellement, je trouve inhumain de juger une personne pas la couleur de sa peau. Un jour, cela nous retombe toujours dessus. Dans mon cours de français, une lecture que j’ai faite m’en a donné la preuve; C’était l’histoire d’un aveugle raciste. Un jour, celui-ci retrouve la vue et soudain, il tombe face à face avec un noir. Puisqu’il était accompagné par un policier, il lui demande de le faire dégager et le policier de lui répondre : Je ne peux pas; Cet homme, c’est vous. Vous êtes devant un miroir… Je trouve que ça fait réfléchir.

  2. Il est certain que le fait de juger une pers, que ce soit en bien ou en mal, sur sa couleur de peau est immoral…
    Obama vient d’être élu, mais à mon avis, c’est juste du politiquement correct…

  3. En France, nous sommes pas détaché de notre histoire coloniale raciste. Malheureusement, certains d’entre nous n’ont pas compris que les personnes étaient égales au dela des couleurs. On préfère parfois prendre un blanc incompétent plus qu’un noir ou un arabe compétent pour de mauvaises raison. Cela crée de la frustration, un repli identitaire … et on voit la Marseillaise sifflée au stade de France.

    Nous devons dépasser cela et nous accepter pour ce qu’on a dans la tête et arretez de préjuger.

  4. Mais où commence l’immoralité ? Les sectarismes de tout genre sont vivaces dans notre société. Aujourd’hui c’est pour l’afro-américain Barak Obama, hier c’était pour la femme Ségolène Royal… et toujours les mêmes questions qui surgissent… Obama a-t-il était choisi par son parti parce que cela faisait politiquement correct un candidat noir ? Royal a-t-elle été choisie parce que cela faisait bien une candidate féminine ? Si l’on peut comprendre que ce genre de question surgissent aux vues du désintéressement bien connu des partis politique, j’ai tendance à penser que tant qu’elles se poseront ne serait-ce que l’espace d’une seconde, les sectarismes seront toujours bien présent. Aujourd’hui on ne parle pas du candidat démocrate qui revient au pouvoir après 2 mandat républicain mais du premier président noir… tout comme hier on parlait de la candidate féminine et non pas socialiste (elle en a d’ailleurs bien usé…)… Quand on en sera à dire que tel ou tel candidat n’a été élu que parce qu’il est bien, qu’il a de bonnes idées et qu’il est compétent sans se soucier de sa couleur de peau ou de son sexe, alors notre société aura fait un grand pas… mais malgré ma fréquente naïveté, je ne pense pas que cela soit pour tout de suite.

  5. oups… j’vais aller me re-coucher moi.
    http://allantverslendroit.wordpress.com/2008/11/05/yes-we-can-have-a-dream/

  6. Les gens qui parle encore de la couleur n’ont vraiment rien compris
    La France est lamentable avec ses relents de racisme
    http://planetevivante.wordpress.com/2008/11/05/barack-obama-44e-president-des-etats-unis/#more-2985

  7. Je pense que cela aurait changer quelque chose si McCain avait été noir et Obama blanc. Je vous rassure, je ne suis pas du tout raciste, loin de là. Seulement, Obama est un symbole fort, il est à la fois noir et blanc. Il a de très bonnes idées et a donc su mobiliser les blancs cultivés. Mais pourquoi autant de mobilisation pour l’élection ? Toute la population noire (ou une grande partie) s’est ralliée à lui, ainsi que les jeunes. C’est peut-être une sorte de revanche pour eux. C’est aussi une façon d’unifier les États-Unis. Bref, moi je pense que l’on vote pour une personne toute entière, pour ses idées surtout mais aussi (peut-être inconsciemment) pour son physique, pour sa façon de parler.

  8. Et si Mc Cain était démocrate et jeune ? Et n’avait pas dit autant de bourdes ?

    Bref, que des questions que se posent ceux qui n’ont pas suivi la campagne américaine.

  9. […] Et si Obama était blanc et McCain noir ? (lafoireolien.wordpress.com) […]

  10. Je crois que nous avons la chance de constater grâce à nos yeux la diversité des couleurs et des formes dans toutes les epressionsde la nature. La diversité entre êtres humains est une chance. Le racisme commence quand on juge l’autre par rapport à des critères innés tels que la couleur de peau. Il n’ya que l’acquis qui devrait compter, chaque homme ou femme devant être jugé par rapport à son comportement propre et à ses aptitudes. Les blancs devraient s’insurger de toutes leurs forces contre les racistes qui se prévalent de la même couleur qu’eux. Les nois, les arabes pareillement. Il n’ya que le blanc qui peut combattre le racisme blanc, pareillement pour les autres. J’espère qu’une telle évolution arrivera un jour…

  11. Bien entendu, l’issue n’aurait pas été la même. Ou tout au moins l’écart entre Obama & Mc Cain. La population noire des EU n’aurait sans doute pas voté autant en masse s’il n’incarnait pas l’ascension fulgurante d’un fils d’immigré kenyan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :